Ostéopathie articulaire

L’ostéopathie articulaire agit principalement sur la structure du corps (squelette axial et appendiculaire, ligaments, tendons). L’application de ce traitement ostéopathique consiste à rétablir la mobilité du patient et à lui rendre son autonomie, ainsi douleur et raideur s’estomperont. En effet, le praticien ostéopathe libère les tensions accumulées dans les tissus. Il procède par une technique de manipulations ou de mobilisation des articulations.

Ce traitement curatif autant que préventif opère sur différentes pathologies comme les céphalées, les cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, sciatiques, cruralgies, hernies discales, torticolis, douleurs intercostales, névralgies, accidents musculaires, séquelles du coup du lapin, TMS (troubles musculo-squelettiques)…

ACTES OSTÉO-ARTICULAIRES

« La manipulation est une manœuvre unique, rapide, de faible amplitude, appliquée directement ou indirectement sur une composante du système somatique en état de dysfonction afin d’en restaurer les qualités de mobilité, de viscoélasticité ou de texture. La manipulation porte la composante concernée au-delà de son jeu dynamique constaté lors de l’examen, sans dépasser la limite imposée par son anatomie.

Appliquée sur une articulation ou sur un ensemble d’articulations, elle peut s’accompagner d’un bruit de craquement (phénomène de cavitation) qui n’en constitue cependant pas nécessairement un indice et qui est sans valeur pronostique.

La mobilisation est un mouvement passif parfois répétitif, de vitesse et d’amplitude variables, appliqué sur une composante du système somatique en état de dysfonction. »*

Les techniques tissulaires sont des techniques de mobilisation passives des tissus, siège des mécanorécepteurs (peau, aponévroses, muscles…).

L’impact biochimique des manipulations vertébrales sur l’inhibition de la douleur est mis en exergue par plusieurs études. Ces études mettent en évidence une augmentation significative du niveau de neurotensine, d’ocytocine et de cortisol dans le sang. Neurotensine, ocytocine et cortisol sont des marqueurs biochimiques notamment associés à l’inhibition de la douleur.

*Source : référentiel d’activités et compétences du métier d’ostéopathe (2014) co-rédigées avec la DGOS (ministère de la santé).

Notre siège social est situé à Montpellier et les adhérents sont présents partout en France.

Picto depuis 1968

Depuis 1963

Picto adhérant

+ de 700 adhérents

Picto couverture

Une couverture nationale

Logo AFO

Partenaire AFO